CABINET DENTAIRE DE CRETEIL SOLEIL

Dr. Alain MADAR, DFMP de l'université Paris 7. DFPO de l'université Paris 5 depuis 1985

Dr. A. BENABED, de l'université Paris 5

Dr. Catherine UNG, de l'université Paris 5

Centre Commercial de Créteil Soleil
Avenue du Général De Gaulle
94000 Créteil
Tél. : 01.49.80.94.27

Recherche

par mot-clés

Sur notre site Internet, vous trouverez des moyens de prévention pour une bouche et des dents saines ainsi que des informations pratiques sur l'équipe et le cabinet. Partenaire Mutuelle Santeclair N'hésitez pas à nous contacter ! Désormais vous pouvez prendre rendez-vous directement sur www.doctolib.fr
L'orthodontie
L'Orthopédie Dento Faciale (ODF) a pour but la prévention, le dépistage, le diagnostic et le traitement des malformations et malposition de la face, des maxillaires, des arcades dentaires et des dents. Elle est pratiquée par les spécialistes en orthopédie dento-faciale, mais également par les Chirurgiens-dentistes omnipraticiens.

L'Orthodontie, partie de l’Orthopédie Dento-Faciale, concerne plus particulièrement les malpositions des arcades et des dents. En empêchant l’apparition des malformations, ou en les corrigeant, l’ODF permet non seulement de favoriser le bien être social des patients, mais surtout de préserver la santé bucco-dentaire et donc la santé globale. Une fonction équilibrée et harmonieuse de l’appareil masticateur (articulations, muscles, dents) préserve sa santé et retarde les effets de son vieillissement naturel.

L’ODF s’adresse aux enfants comme aux adultes, soit en première intention, soit associée à des traitements de prothèse ou à des traitements parodontaux. (Traitement des maladies des gencives responsables de la mobilité et du déplacement des dents)


Les dépassements d’honoraires
En fait, le complément d'honoraires est la seule variable d'ajustement pour compenser le désengagement de la sécurité sociale notamment dans le remboursement des actes dentaires et plus particulièrement prothétiques et orthodontiques et pour faire face à l’augmentation des charges des cabinets dentaires qui se sont tout particulièrement emballées ces dernières années par le poids des obligations réglementaires.

Les chirurgiens-dentistes sont soumis à une modération de leurs honoraires évaluée avec « tact et mesure » qui encadre les pratiques tarifaires, à quelques exceptions. Ainsi, en vingt huit ans, les honoraires des principaux traitements prothétiques ont baissé en euros constants (46 % pour la couronne céramique).