CABINET DENTAIRE DE CRETEIL SOLEIL

Dr. Alain MADAR, DFMP de l'université Paris 7. DFPO de l'université Paris 5 depuis 1985

Dr. A. BENABED, de l'université Paris 5

Dr. Catherine UNG, de l'université Paris 5

Centre Commercial de Créteil Soleil
Avenue du Général De Gaulle
94000 Créteil
Tél. : 01.49.80.94.27

Recherche

par mot-clés

Sur notre site Internet, vous trouverez des moyens de prévention pour une bouche et des dents saines ainsi que des informations pratiques sur l'équipe et le cabinet. Partenaire Mutuelle Santeclair N'hésitez pas à nous contacter ! Désormais vous pouvez prendre rendez-vous directement sur www.doctolib.fr
Des problèmes esthétiques ?
Des dents saines peuvent présenter des dysharmonies gênantes pour votre esthétique et votre aisance relationnelle. L'approche thérapeutique traditionnelle trop mutilante (prothèses, composites...) n'est alors pas indiquée et vous laisse seul face à ces désagréments.

La gencive s'est rétractée laissant apparaître vos racines.


La carie a abîmé superficiellement une ou plusieurs dents.


La taille de vos dents n'est pas esthétique (usure, génétique...).


Une de vos dents a été cassée à la suite d'un choc.


Une partie de vos dents s'est effritée.


Un perte locale d'email crée un effet sombre.


Toutes ces affections sont gênantes pour vous sans qu'il soit indiqué d'avoir recours à l'arsenal thérapeutique traditionnel, trop invasif, qui ne correspondrait en rien à des indications validées médicalement.


Indépendentaire Editeur - Tous droits réservés
La sécurité
Le chirurgien-dentiste est directement responsable des actes qu'il dispense dans son cabinet dentaire, structure de soins chirurgicaux ambulatoires. L'utilisation de matériel nécessaire aux soins de qualité, d'un plateau technique performant en font un lieu sûr.

Le chirurgien-dentiste respecte des normes précises et usages en matière de désinfection, de stérilisation, de radioprotection et d'élimination des déchets conformément à une règlementation stricte.

Les principaux risques sont clairement identifiés. Leur prévention est mise en œuvre au cabinet au quotidien, pour assurer la sécurité des patients dans une pratique où le risque zéro n'existe pas.

Tous les frais inhérents au fonctionnement, à l'équipement du cabinet dentaire sont à la charge du chirugien-dentiste.